QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LYME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: LYME   Dim 1 Mai - 22:33

MALADIE DE LYME

C'est une maladie infectieuse survenant après une piqûre de tique qui inocule au malade un germe de type spirochète appelé "Borrelia".

SYMPTOMES :
3 ou 4 jours après la contamination survient une macule (tâche rouge) centrée sur le point de piqûre, macule qui s'étend de façon concentrique et que l'on appelle l'érythème chronique migrant.

Le diamètre peut en atteindre 15 cm, les bords sont sans relief, rouge sombre alors que le centre pâlit, donnant un aspect en cocarde.

Ce placard est chaud au toucher et peut s'accompagner de ganglions satellites.

Cette macule s'accompagne de fatigue, d'inappétence, de fièvre, de maux de tête, de douleurs articulaires et musculaires.
Cela guérit spontanément en quelques semaines.

Plusieurs semaines après le contage (contamination), survient la phase secondaire qui se caractérise par:

1- des manifestations neuro-méningées: douleur radiculaire du territoire de la morsure associée à de très violentes douleurs lombaires très intenses rappelant un peu celles du zona. Ces manifestations durent des semaines et sont résistantes aux antalgiques habituels.
Dans certains cas une méningite lymphocytaire peut se manifester.( avec une hyperalbuminorachie et la présence d'éléments cellulaires, des globules blancs, dans le liquide céphalo-rachidien) .

Il peut exister une atteinte des nerfs crâniens, (Facial ou auditif) souvent une paralysie faciale peut survenir, ou une atteinte cochléaire.
. Il existe également des atteintes encéphaliques ou cérébelleuses qui ne sont pas rares, quelquefois une atteinte méningée peut se faire jour.
Des polyradiculonévrites sont fréquentes et peuvent cependant régresser en quelques jours si le traitement est institué assez tôt.

2- des manifestations rhumatismales: 2 mois environ après la contamination survient brutalement une ARTHRITE qui touche volontiers les grosses articulations. Cette atteinte articulaire est migratrice et peut toucher plusieurs articulations les unes après les autres.

3- des manifestations cardiaques: c'est surtout une MYOCARDITE pouvant être associée à une PERICARDITE (voir ces termes) et qui peut engager le pronostic vital.

4- des manifestations cutanées: c'est une recrudescence de la lésion initiale.

5- des anomalies biologiques hépatiques :
élévation des transaminases, des phosphatases alcalines; et de la gamma GT
Un ictère peut également se manifester qui peut être révélateur de la maladie.

Des mois, voire des années après le contage, la phase tertiaire se fait jour. Ce sont des manifestations cutanées, rhumatismales, neurologiques, chroniques graves avec possibilité de détérioration psychique.

TRAITEMENT :
Le traitement est antibiotique.
Les tétracyclines et les macrolides ( encore qu'en cas de complications méningées cet antibiotique ne passe passe la barriere méningée et doit être évité) sont actifs sur le germe. Mais ce sont des antibiotiques de type "amoxicilline" qui semblent les plus efficaces.
La doxycycline ne doit pas être administrée à la femme enceinte ni à l'enfant

Le traitement, sous surveillance médicale, est absolument indispensable dès que le diagnostic est fait car c'est une maladie qui risque d'être grave si elle est méconnue, parfois plusieurs années après le contage.
Un traitement le plus précoce possible est indispensable.

En cas de complications en particulier cardiaques ou neurologique et également lorsque le traitement antibiotique par voie orale est insuffisant, un traitement par antibiotique par voie intra-veineuse s'impose
La ceftriaxone ( rocéphine) est très efficace.( 1 à 2 gr par jour pendant 4 semaines) .

En pratique
A la phase précoce on peut utiliser l'amoxicilline, la doxycycline, l'azithromycine, la céfuroxine per os pendant 21 jours.
En cas de non réponse au traitement la ceftriaxone en IM ou IV sera utilisée pendant une quinzaine de jours.
En cas de manifestations neurologiques, il faudra utiliser la ceftriaxone par voie IV pendant 21 jours.
En cas d'arthrite,la doxycycline ou l'amoxicilline seront utilisées per os pendant un mois.
La céftriaxone pourra également être utilisée par voie IV
En cas de manifestations cardiaques,la ceftriaxone sera utilisée pendant 21 jours
En cas de grossesse l'amoxicilline sera utilisée per os pendant 21 jours et dans les formes disséminées la ceftriaxone par voie IV pendant 21 jours.

Chez l'enfant de moins de 8 ans, il est préconisé d'utiliser l'amoxicilline pendant 21 jours

PREVENTION :
Il faut, après une promenade dans les bois, se passer "en revue" pour trouver les tiques qui pourraient être fixés sur la peau.

Il faut mettre une goutte d'éther ou de pétrole sur le parasite avant de l'enlever à la pince.

En France, les zones à risques sont surtout la Bretagne et l'Alsace.

De toutes façons, il ne faut pas se promener bras et jambes nus dans les bois et consulter rapidement le médecin en cas de lésion cutanée extensive.

Enfin, il faut signaler la possibilité de maladie de Lyme congénitale si l'affection atteint la femme pendant la grossesse.

Un essai de vaccination a commencé en juin 1994 aux Etats-Unis. Le vaccin comprend une protéine recombinante de la membrane externe de la bactérie. Elle s'est révélée productive d'anticorps après 2 à 3 injections.

Ce vaccin ne serait pas efficace pour toutes les souches du microbe. L'expérimentation se poursuit.

En raison des souches rencontrées en France, ce vaccin serait dans notre pays beaucoup moins intéressant.

Voir : MALADIE DE LYME TESTS SEROLOGIQUES
Revenir en haut Aller en bas
MOM
chercheur confirmé*


Nombre de messages : 275
Age : 51
Localisation : NORD
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Pour Isa   Lun 2 Mai - 15:32


Isa,

Forcément, j'ai pensé à toi en lisant cet article, as-tu une trace de piqûre de tique ?????

BISOUS

MOM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/aluminiumetvaccins
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: MOM   Lun 2 Mai - 16:06

Cest ce qui me chifonne ?????lorsque tu es piqué par une tique tu as une plaque rouge très marquante donc obligatoirement on dois se rappeler si ds les années précédentes on a eu une lésion de ce genre;;;

Ma petite voisine l année dernière a eu une tique au cou mon fils totu petit a eu une tique aussi ds ses cheveux à la tempe je m en suis apercu le médecin la retiré avec une pince il a été tout de suite sous antibio ma voisine aussi.....
Mon fils rebelote tique l année dernière à la cheville mais pas de trace rouge pale
Peut être cela dépend tu temps d inoculation de la bestiole...... spiderman

A Plus Dan
Revenir en haut Aller en bas
fahy
Invité



MessageSujet: Re: LYME   Lun 2 Mai - 21:45

dans la maladie de lyme 70pourcent des gens non pas lérythéme migrant plaque rouge ou lon mais a un endroit qui ne se voit pas!!!!
quand sa se passe normalement comme les docs aime c a dire piqure de tic qui reste accrocher et plaque rouge la on met sous abx (antibio) et la maladie est sansé guerir,mais biensur il y a de nombreux cas ou on ne sappercoit pas de la piqure er ni de la plaque rouge ( car il y a des nymphe de tics qui pique et son minuscules)!!! c quelque mois voir année que les symptome apparaise!!!
fatigue
genre de grippe sans temperature
douleurs musculaire et articulaire
trouble cardiaque
troubles neurologique et jen passe!!!
mais a ce stade c la maladie de lyme est chronique et sa va trés vite 3 mois a 6 mois a^pres la piqure on passe en maladie chronique!!!!!
la maladie peu étre lente ou sendormir et réapparaitre pour faire de nouveau dégats!!!
elle peut toucher tout les organnes!!!
moi jen f partie 3 eme stade et chronique et tout les organne sont toucher jai u le droit au jacpot!!!
il faut savoir que tout les tique ne sont pas infesté mais par précaution si piqure abx au moin trois semaine pour éviter davoir la maladie et aprés 6 sm faire une prise de sang recherche maladie de lyme avec igg et igm c tres important et sa peut éviter de devenir tres malade!!!!
si il y a 10 ans on maurai prise au sérieu avec une simple prise de sang je ne sauré pas a ce stage,jen veut énormement au corp médical car toutes cet années perdu et ces prochaines années de souffrance tout sa a cause de limconprehensions!!!!
je sait que jen nen guérirais plus mais on essaye quand méme de me soulager,la vie va étre dur et je v passer encore par de belles souffrance mais il faut que je tienne le coup mes enfants on besoin de leur maman!!!!
sinon ne vous braquer pas seulement sur le vaccin chercher toutes les piste possible pour trouver une solution,la preuve on pey moi jy suis arriver au bout de 10 ans et dénormes galére,je sais aussi que le vaccin ma accentuer ma maladie vu que javait mon systéme immunitaire deja tres affaibli,ne perdez pas espoirs on y arriveras toutes et tous bizzzzzzzzz isa
Revenir en haut Aller en bas
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: ENCEPHALITE A TIQUES   Mar 3 Mai - 15:19

Définition
L'encéphalite à tiques est une maladie virale transmise par cet insecte. D'une taille de quelques millimètres seulement, il séjourne de préférence dans les sous-bois en bordure de forêt, dans les clairières et le long des chemins forestiers du sol jusqu'à une hauteur d'un mètre environ. Au passage d'unanimal ou d'un homme, la tique s'y accroche et recherche un endroit où ellepeut sucer du sang. Ainsi peuvent se transmettre les agents pathogènes.
Symptômes
70% des personnes infectées sont asymptomatiques. Les 20 à 25% restants guérissent après la première phase de la maladie qui se présente comme une grippe estivale avec une fatigue, des maux de tête, des courbatures et des problèmes de digestion.
Chez les enfants, la maladie évolue le plus souvent sans symptômes et provoque très rarement des complications graves. Même après une maladie asymptomatique, les personnes concernées sont immunisées contre une nouvelle infection.
Toutes les piquûres de tiques ne conduisent de loin pas à une encéphalite. La présence de tiques porteuses du virus se limie à quelques régions, en Suisse essentiellement dans les cantons de Zürich et de Schaffhouse. Dans ces "foyers naturels" seule une tique sur cent est porteuse du virus, mais des micro-foyers existent dans lesquels la fréquence est plus élevée, jusqu'à une tique sur dix. Sensibles à la température, les tiques ne sont actives qu'entre le mois d'avril et, au plus tard le mois de novembre (maximum durant les mois de mai, juin et septembre) et ne survivent que jusqu'à une altitude de 1'000 à 1'200 mètres.
Complications
Chez 5 à 10% des personnes contaminées seulement, la maladie évolue avec une atteinte grave du système nerveux centra. Chez environ un tiers d'entre eux, les lésions cérébrales ou les paralysies sont irréversibles et la maladie est mortelle dans 0.5 à 1% de tous les cas de contagion.
Epidémiologie
L'encéphalite à tique demeure une affection rare en Suisse. On enregistre chaque année enivron 50 cas. Depuis 1984, cinq infections mortelle sont été déclarées touchant principalement des personnes âgées. Les deux derniers cas de décès remontent à 1984 et 1994. Cette maladie est plus répandue en Autriche et dans les pays de l'ancien bloc de l'Est.
Il ne faut pas confondre l'encéphalite à tiques avec une autre maladie transmise par les tiques: la maladie de Lyme. Au contraire du virus de l'encéphalite, la bactérieresponsable de la maladie de Lyme est beaucoup plus fréquente et répandue dans toute la Suisse. Un vaccin est en phase de développement. La maladie de Lyme peut néanmoins être traitée par antibiotiques, de préférence à un stade précoce lorsqu'une rougeur circulaire se forme à l'endroit de la piqûre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LYME   Aujourd'hui à 12:33

Revenir en haut Aller en bas
 
LYME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signes et traitements de la maladie de Lyme
» Maladie de Lyme: une épidémie émergente
» CCSVI et Maladie de Lyme
» PETITION CONTRE LE DÉNI DE LA BORRÉLIOSE DE LYME
» description exhaustive de ce qu'est LYME...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: MALADIES ET VACCINS DE L HEPATITE B-
Sauter vers: