QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VCITIME S DU GOLFE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: VCITIME S DU GOLFE   Dim 17 Avr - 16:16

J’ai une bombe à retardement dans le corps ”“ J’y suis resté un bon moment, environ trois quart d’heures. On me dit aujourd’hui que se trouvaient sûrement dans ce char calciné des particules d’uranium appauvri. Ceci explique peut-être cela. Sur le moment, je ne me suis pas du tout sentie malade, mais moins d’un mois après mon retour, nous nous sommes aperçus que le taux de mes plaquettes sanguines avaient triplé. Les plaquettes servent à faire coaguler le sang, mais elles peuvent aussi entraîner un caillot mortel dans le cerveau. ” Marie-Claude Dubin, envoyée spéciale en Irak pour France-Soir en 1991, se bat pour que l’Etat reconnaisse enfin sa responsabilité dans l’existence d’un syndrome du Golfe.

Votre santé s’améliore-t-elle aujourd’hui ?
Marie-Claude Dubin : Non, ça empire. J’ai une maladie auto-immune qui s’aggrave et une dégénérescence neuro-musculaire. J’ai une bombe à retardement dans le corps mais je m’accroche. C’est après mon retour d’Irak, en avril 2001, que j’ai compris que j’avais attrapé une saloperie. Je pense que c’est lié à l’uranium appauvri contenu dans les munitions américaines. C’est en lisant les articles sur les symptômes des soldats américains, début 1999, que j’ai commencé à comprendre. J’avais la même chose que certains vétérans. A l’époque, j’avais choisi de suivre les légionnaires français du 6è REG, en première ligne. Depuis 10 ans je n’ai toujours pas pu discuter avec eux pour comparer mon dossier médical avec ceux des malades militaires. Les légionnaires sont tenus au secret et l’armée refuse de communiquer. J’ai trois tares, je suis femmes, journaliste et civile.


Lors de votre audition en 2001 par la mission d’information parlementaire un député vous a déclaré qu’il était facile de savoir si vous étiez contaminée par l’uranium appauvri. D’après lui “ si l’on trouvait de l’uranium 236 dans vos urines, il n’y aurait plus de discussion possible ”…M-C D. : Les députés de la commission de la défense cherchent à défendre les militaires, ils sont aux ordres du complexe militaro-industriel. Lors de l’audition, il y avait un député qui était lui-même médecin militaire. C’est très difficile de chercher de l’uranium 236 dans les urines. C’est un protocole très spécial et seule l’armée sait le faire. Elle n’a pas voulu chercher. En plus, cela n’aurait servi à rien. Dix ans après, on ne retrouve plus l’uranium appauvri dans les urines mais dans les os de cadavres. Je n’ai pas envie de mourir pour savoir si j’ai de l’uranium 236 dans le corps ! On nous demande de prouver qu’il y a un lien entre nos maladies et l’uranium appauvri. Nous, on veut le contraire : que l’Etat nous prouve que nous n’avons pas été contaminés.

Au début, lorsque vous alliez à l'hôpital et que vous parliez du " Golfe ", on vous demandait avec un sourire narquois si vous aviez eu un accident au dix-huitième trou. Les choses ont-elle changé ?
M-C D. : Après les hôpitaux militaires, j’ai rencontré des spécialistes civils qui ont compris que c’était sérieux. J’ai décidé de déposer une plainte qui a été acceptée. Au départ, ils ont nommé un juge dont certains disent qu’il est plutôt favorable aux militaires. On a aussitôt demandé à ce qu’il soit dessaisi. L’instruction a été confiée à une autre juge. Le problème c’est que je n’ai pas encore été entendue pour témoigner et ce sont des militaires, les gendarmes, qui auditionnent ! Le procès n’est pas pour tout de suite mais je veux que la vérité éclate. Aujourd’hui les Américains ont des bombes à uranium d’une tonne, vous imaginez ?

24 janvier 2005 in Actualite | Lien permanent
Revenir en haut Aller en bas
 
VCITIME S DU GOLFE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Golfe du Mexique, « zone morte »
» polution dans le golfe du Mexique..
» Reconstitution débarquement de Napoléon à Golfe Juan 2011...
» Une Armada US pénètre dans le Golfe Persique en vue de manoe
» PLATEFORME PETROLIERE DANS GOLFE DU MEXIQUE 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: PARCOURS MEDICAUX-
Sauter vers: