QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 medicaments-dangereux-apres-le-mediator-le-roaccutane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER
avatar

Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: medicaments-dangereux-apres-le-mediator-le-roaccutane   Ven 28 Jan - 12:04

http://www.leparisien.fr/societe/medicaments-dangereux-apres-le-mediator-le-roaccutane-28-01-2011-1246976.php
ce n'est que de petits arbres qui cachent la forêt hélas!!
on sait très bien que chaque jours les gens prennent des médocs qui menacent leur vie.


Dernière édition par dan le Mar 8 Fév - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tandalu
chercheur confirmé*
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : Paris 18ème
Date d'inscription : 03/11/2004

MessageSujet: Re: medicaments-dangereux-apres-le-mediator-le-roaccutane   Mar 8 Fév - 10:59

Pour l'histoire de ce jeune homme qui se suicide à cause de sa peau qui le gratte, ses ongles incarnés et douleurs de dos, je pense que le problème était ailleurs que dans la prise du Roaccutane.

N'oublions pas que les jeunes sont fragiles et que le taux de suicide est très élevé chez eux sans qu'ils ne prennent de médicaments pour autant.

De plus, dans ce cas, c'est plus la faute du médecin prescripteur qui aurait du se rendre compte que le jeune n'allait pas bien car avec ce traitement on doit aller chaque mois chez le médecin pour le renouvellement, c'est un traitement qui est très très suivi justement parce qu'il touche des ados.

Ce gamin devait aller mal pour d'autres raisons et d'ailleurs sur la notice du Roaccutane c'est bien indiqué le risque de suicide chez les jeunes donc les parents auraient du être plus à l'écoute de leur gamin et le médecin aussi.........................il ne faut pas toujours tout faire retomber sur le dos des labos...........et dieu sait si je leur en veux pour certaines choses mais pas pour ça !

Ma fille a pris ce médicament pendant 9 mois, son médecin lui a parlé du risque de suicide et d'ailleurs quand on commence ce traitement il y a un livret de 30 pages à lire impérativement avant la prise du traitement et pour être sûr que le jeune l'a bien lu le médecin doit poser plusieurs questions sur le contenu du livret et indiquer sur une feuille spéciale que le jeune a bien tout compris.

Franchement j'ai rarement vu un traitement autant suivi pour aucun médicament donc s'il y a eu suicide c'est qu'il y a eu défaillance dans la surveillance des parents et médecins mais pas dans le labo !

Ma fille n'a jamais été aussi épanoui que l'année où elle a pris ce médicament car elle était belle, sans bouton et elle se sentait sûre d'elle, regardée et jolie !

De mon côté j'étais à l'écoute de ses moindres sentiments et je la surveillais de près pour voir si elle n'avait pas d'états d'âme ou d'envie de suicide.

Malheureusement elle est réticente au traitement et les boutons sont revenus, moins importants mais quand même et elle ne pourra plus faire ce traitement maintenant car le Roaccutane et ses génériques vont être interdits...............je dis dommage pour ceux à qui ça a peut être sauvé la vie car ce médicament est donné pour les acnés très sévères qui peuvent être déclencheurs de mal-être chez les jeunes et qui sait peut-être aussi des suicides à cause d'un corps ravagé par les boutons...............chez ma fille pas un cm² de peau n'avait de boutons, on aurait dit qu'elle avait la varicelle ! et sans ce médicament elle aurait peut-être fait des bêtises !

Et je le redis, bien suivi, pour le traitement, le jeune n'a pas de raison de passer à l'acte...................sauf s'il va mal à cause d'autre chose !

Bisous

Marie-Laure
Revenir en haut Aller en bas
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER
avatar

Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: oui c est louable   Mar 8 Fév - 13:24

marie laure en effet
mais le médecin qui suivait le jeune homme sera questionné quand à la personnalité du jeune homme...
la vie de ce jeune homme sera revisiter...le collège, les amis, la famille.....l'avocat devra apporter des preuves.....
pour savoir dans quelles conditions l'irréparable a été commis..
comment était sa personnalité avant et après.
c'est au cas par cas .
Après il y a des médecins dermato prudents, mon fils a eu un acné sévère je suis donc allée voir de suite, ce qu'il a eu comme médoc et le dermato n'a pas prescrit cette molécule.....elle aurait pu.
En même temps je suis d'avis de ne pas donner un médoc à un jeune si les effets indésirables sont risque de suicide je dis STOP quoi faut arrêter
Dans quel monde vivons nous????
et un livret est il suffisant pour prévenir des risques ?? quand on sait que pas grand monde lit les notices dans les médocs
moi première avant de connaitre tt ces prob coté vaccins j'étais naive quand je prenais un médoc...j'avais confiance entièrement, et surtout quand sev a eu ses prob de tendons c'est là que j'ai réalisé combien un médoc pouvait détruire une vie...

bisous dan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: medicaments-dangereux-apres-le-mediator-le-roaccutane   

Revenir en haut Aller en bas
 
medicaments-dangereux-apres-le-mediator-le-roaccutane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MYASTHENIA : LISTE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX POUR LES MYASTHENIQUES
» Les 400 médicaments dangereux
» Medicament pour le diabete dangereux :
» medicaments contre la montée de lait
» DS depuis 2 ans Suite au traitement roaccutane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: PUBLICATIONS MEDIATIONS DIVERSES...SANTE MEDICAMENTS VACCINS-
Sauter vers: