QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MYELITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: MYELITE   Mer 19 Mar - 11:02

26/02/2003 01:22:51


Auteur : myalgies@free.fr


Commentaire
Les renseignements ci-dessous ne sont que pour votre information et ne constituent qu'une partie de l'information à considérer dans une situation thérapeutique. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. Description médicale Formé à partir de myelos, terme grec qui signifie moelle, et du suffixe ite, qui signifie inflammation, le terme général « myélite » désigne toute inflammation de la moelle osseuse, dont la moelle épinière. L'inflammation peut être due à : - un dysfonctionnement du système immunitaire ; - une infection bactérienne ; - un virus, comme celui de la poliomyélite, de la rougeole ou même de l'herpès ; - une réaction à un vaccin. Myélite transverse Sous ce nom, on désigne l'inflammation d'un segment précis de la moelle épinière, dont les conséquences sont généralement la réduction de la force musculaire, de la sensation tactile et des fonctions d'élimination, puis, progressivement, la paralysie. Selon l'endroit où la myélite s'installe, les fonctions motrices reliées à cette région de la colonne vertébrale seront affectées : une myélite en bas du cou n'entraîne que la paralysie des jambes, alors qu'une myélite dans la région cervicale entraîne également la paralysie des bras. Par ailleurs, les manifestations de certaines maladies (sclérose en plaques, syphilis, maladie de Behçet et autres) peuvent comprendre une myélite plus ou moins localisée. Symptômes Les symptômes apparaissent soudainement : maux de tête, raideurs dans la nuque, douleurs au dos, affaiblissement musculaire. Il semble que la myélite soit assez difficile à diagnostiquer, ce qui est pourtant de première importance, étant donné les conséquences de la maladie à très court terme. Facteurs de risque Vaccination. Comme les virus de certaines maladies infectieuses peuvent entraîner une myélite, le vaccin contre l'une de ces maladies peut également provoquer la myélite, puisqu'il peut provoquer la maladie elle-même. La littérature scientifique reconnaît tout de même que la myélite transverse peut apparaître à la suite d'une vaccination (on mentionne le tétanos, l'influenza, l'hépatite B et la poliomyélite). En ce qui concerne le vaccin combiné rougeole-oreillons-rubéole, il semble qu'il soit pratiquement sécuritaire en ce sens. Traitements médicaux Myélite transverse Prise au début, la maladie peut être traitée avec de fortes doses de corticostéroïdes : selon les données actuelles, environ 50 % des personnes ainsi traitées peuvent être guéries. Depuis quelques années, on expérimente également avec l'échange plasmatique (appelé aussi plasmaphérèse thérapeutique, ce traitement consiste à prélever le sang, le traiter et le restituer). L'échange plasmatique n'est utile que s'il est pratiqué moins de trois mois après l'apparition de la maladie : une recherche de la clinique Mayo, publiée en 1999 dans la revue scientifique Annals of Neurology, a démontré une amélioration remarquable de la condition chez 40 % des sujets. Lorsque les membres sont déjà paralysés, il n'existe encore aucun moyen de leur redonner la mobilité. Six mois après l'apparition de la myélite transverse, les seuls traitements consistent à soutenir les fonctions corporelles existantes et à faire de la réhabilitation.
Revenir en haut Aller en bas
 
MYELITE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» help péridurale !!
» Au secours! mon homme veut un enfant!
» Transfusion coréenne
» Topic maladies neurologiques autres que SEP ...
» CCSVI et pas SEP!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: MALADIES ET VACCINS DE L HEPATITE B-
Sauter vers: