QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SEP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: SEP   Sam 2 Déc - 0:14











Quels sont les symptômes de la sclérose en plaques?

La sclérose en plaques est une maladie aux facettes très variables et dont les symptômes dépendent des zones du système nerveux central qui ont été affectées. La sclérose en plaques ne présente pas d'évolution type, et chaque patient présente un ensemble distinct de symptômes qui peuvent varier d'une période à autre et dont la gravité et la durée peuvent également changer. Les systèmes les plus souvent affectés sont la vision, la coordination, la force physique, la sensation, la parole, le contrôle de la vessie, la sexualité et les fonctions cognitives.

Il n'existe pas de sclérose en plaques type. La plupart des personnes qui en sont atteintes expérimenteront plusieurs symptômes. Cependant, bien que plusieurs symptômes soient communs à de nombreuses personnes, personne ne les aura tous.

Troubles de la vue


vision floue; vision double; névrite optique; mouvements occulaires involontaires; perte totale de la vue (rarement);

Problèmes d'équilibre et de coordination


perte d'équilibre; tremblements; marche instable (ataxie); vertiges; maladresse d'un membre; manque de coordination;
Faiblesse physique: cette faiblesse affecte plus particulièrement les jambes et la marche;

Spasticité: l'altération du tonus musculaire peut produire de la spasticité ou de la rigidité musculaire, qui peut affecter la mobilité et la marche; spasmes;

Sensations altérées: picotements; engourdissements (parasthésie), ou sensations de brûlure dans une partie du corps;

Autres sensations indéfinissables


la douleur peut être associée à la sclérose en plaques, par exemple la douleur faciale (telle que la névralgie du trijumeau), et des douleurs musculaires;

Anomalies de la parole


ralentissement de la parole; empâtement des mots prononcés; modification du rythme de la parole;
Fatigue: une fatigue générale débilitante souvent imprévisible et sans proportion avec l'activité entreprise.

La fatigue est l'un des symptômes les plus courants (et les plus troublants) de la sclérose en plaques;

Problèmes d'urines et de selles


le malade éprouve souvent le besoin d'uriner de toute urgence; les évacuations de la vessie sont parfois incomplètes et interviennent à des moments inapropriés;

Les problèmes de selles rencontrés comprennent la constipation et, peu souvent, la perte du contrôle des selles.

Sexualité et intimité:


impuissance; stimulation réduite; perte de sensations;

Sensibilité à la chaleur


ce symptôme provoque souvent une aggravation temporaire des symptômes;

Troubles cognitifs et affectifs


problèmes de mémoire à court terme, de concentration, de jugement ou de raisonnement.
Si certains de ces symptômes sont immédiatement apparents, d'autres, tels que la fatigue, l'altération des sensations, et les problèmes de mémoires et de concentration sont souvent des symptômes "cachés". Comme ils sont parfois difficiles à décrire à autrui, les membres de la famille et les soignants n'apprécient pas toujours les effets qu'ils peuvent avoir sur une personne atteinte de la sclérose en plaques: sur son activité sociale et professionnelle et sur sa qualité de vie en général.
Revenir en haut Aller en bas
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: chiffre   Ven 15 Déc - 22:05

En France, toutes les quatre heures,
un homme ou une femme âgé de 20 à 40 ans
est frappé par la sclérose en plaques (aussi appelée SEP).


2 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année
.

Aujourd'hui, pour plus de 80 000 personnes atteintes de sclérose en plaques en France,
des progrès importants mais encore insuffisants
.


#


# La forme rémittente est la plus fréquente au début de la maladie. Les symptômes surviennent par poussées, entrecoupées de période de rémission avec ou sans séquelles.

# La forme secondaire progressive est caractérisée par la survenue après une période d'évolution par poussées, d'une aggravation progressive du handicap neurologique.

# la forme progressive d'emblée est plus fréquente quand la maladie débute après 40 ans, les symptômes s'aggravent sans poussées********.
Revenir en haut Aller en bas
 
SEP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: MALADIES ET VACCINS DE L HEPATITE B-
Sauter vers: