QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TEMOIGNAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: TEMOIGNAGE   Jeu 30 Nov - 0:02

o:
Je suis infirmière et je suis atteinte de SEP (sclérose en plaques) depuis que j'ai été vaccinée en 1989, à l'école d'infirmière, par le vaccin hépatite b. J'étais ,je l'avoue pro vaccins. Pendant des années on nous a fait un véritable lavage de cerveau à propos des vaccinations. Suite à ma maladie, seulement diagnostiquée en 2003, j'ai effectué des recherches. Pendant des années, les médecins mettaient mes problèmes de santé sur le coup de la fatigue et il ne me prennaient pas au sèrieux. J'ai la grande chance d'avoir encore mes grands mères et d'avoir connu mes grands pères jusqu'à cette année. Je connaissais les problèmes de santé de la totalité des membres de ma famille en remontant jusqu'à mes trisaieuls.Personne na jamais eu de SEP. Je me suis renseignée sur mes propres problèmes de santé et j'ai rencontré un rhumatologue qui a accepté de faire une recherche du système HLA.
Voilà ce que j'ai découvert: J'ai été correctement vaccinée par le tétracoq lorsque j'étais bébé. J'ai été souvent malade, rhume angine...
Suite à la vaccination BCG: j'ai développé une pneumopathie qui a atteint un de mes poumons. Il a fallu plusieurs mois de prise antibiotique pour que je puisse dire que cela allait mieux. Suite à une vaccination contre la rougeole , j'ai développé un purpura thrombopénique: maladie autoimmunes qui détruit les plaquettes sanguines. J'ai dû être hospitalisée pendant plusieurs mois. J'avais 6 ans et j'ai appris à lire à l'hôpital. Malgré la vaccination j'ai attrapé la coqueluche , la rougeole et les oreillons. (A plusieurs reprises!)
Je me suis longtemps battue contre la maladie. A l'entrée de l'école d'infirmière , j'ai été vaccinée par le TAB (typhoïde a et b) 3 injections à un mois d'intervalle. Suite à la seconde injection j'ai eu une péritonite. Le vaccin a irrité ma muqueuse intestinale.
Mes 3 enfants sont vaccinés, j'y croyais dur comme fer. Mon fils ainé suite au BCG a développé une bcgite aïgue. Il a dû prendre plusieurs mois d'antibiotique et inciser plusieurs fois l'abcés, avant qu'il ne guérisse. Mon second a développé de l'asthme suite au bcg et ma troisième a fait une pneumopathie. J'aurai dû m'alarmer mais je ne l'ai pas fait. J'étais aveugle.
Dans mon système HLA, il y a les marqueurs qui interdisaient la vaccination hépatite B.
Actuellement, dans ma profession de nombreuses collègues sont touchées. Nous sommes au moins 5 dans mon entourage professionnel. Deux de mes amies ont développé leur SEP suite à la vaccination DTPolio. Une avec le vaccin polio oral. J'ai été hospitalisée avec deux autres personnes, suite à la vaccination hépatite B.
Dans mon village de 300 habitants nous sommes 3 atteints de SEP suite à cette vaccination. Une médecin collègue a fait vacciner ces deux ado , qui sont tous deux actuellement lourdement handicapés. Une autre amie prof a son fils qui est devenu autiste suite à la vaccination ROR.

En début d'année, ils ont sorti en France l'hexavac: vaccination comprennant 6 molécules: diphtérie, tétanos, polio , coqueluche, haemophilius et hépatite b.
Ce vaccin a été retiré en Allemagne et en Angleterre car il avait été prouvé qu'il était responsable de mort subite du nourrisson. (au moins 4 cas)
Enfin, pour finir, les neuropédiatres parisiens sont trés inquiets car ils ont noté l'apparition de nombreux cas de SEP de l'enfant, alors qu'il n'en ont jamais parlé.
Je ne veux pas rendre coupable qui que ce soit , mais si j'avais eu le choix.... J'ai arrété toute vaccination pour mes enfants. Mon médecin fait pression , bien que parfaitement au courant de tout cela.

Suite aux vaccinations, le fils de ma meilleure amie a développé une poly-myosite. Atteinte des muscles et des articulations.

Actuellement, je me bats, pour me faire soigner et pour que l'on me reconnaisse comme handicapée.


Pour finir, le criminel ce n'est pas toi, mais ceux qui font croire qu'il n'y a aucun risque. Et Dieu sait que je me bats contre eux.
spiderman
Revenir en haut Aller en bas
 
TEMOIGNAGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1980: En hivers vers 22h00 - temoignage - bourgoin-jallieu - (38)
» 23 ans de FLP : temoignage de ma maman
» TEMOIGNAGE: Récit du périple d'un Français à travers le Tibet
» temoignage de Noel
» mon temoignage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: PARCOURS MEDICAUX-
Sauter vers: