QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une femme de soldat de la guerre du Golfe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER


Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: une femme de soldat de la guerre du Golfe   Ven 10 Déc - 15:16

Sujet : témoignage à propos du syndrome de la guerre du golfe...

Bonjour,

Je m'appelle wendy johnson, j'ai 33 ans, et suis l'épouse de Denis Bonnenfant, un vétéran de la guerre du Golfe. J' ai rencontré mon mari à la fin du mois de mars 1991, quelques jours à peine après son retour du Golfe. Cela fait donc 12 ans que je vis avec lui et, compte tenu des symptômes dont il fait l'objet depuis son retour de l'armée et de la dégradation de son état de santé, je voudrais dire aujourd'hui à qui veut l'entendre, que mon mari a bel et bien été empoisonné lors de son service militaire. Je n'ai pour le moment aucune preuve de ce que j'avance, je n'ai que ma conviction personnelle, qui se fonde sur les faits que j'ai pu observer durant ces 12 années passées auprès de mon compagnon, mais aussi surtout ce dont il a pu me parler à propos de son passé militaire.

Quand je l'ai connu, il était engagé dans la marine nationale à bord du pétrolier ravitailleur "la Meuse" et rentrait tout juste de sa dernière mission dans le Golfe. A cette époque-là, il était physiquement très costaud, il était ce qu'on appelle en langage familier "baraqué"; il mesurait 1,76m pour 76kg et était en bonne santé. Quelques semaines après notre rencontre et lors d'une permission, il a eu sa première "crise": une nuit alors que nous dormions côte à côte, il s'est senti devenir fébrile, fiévreux et fatigué. Il se sentait comme pris par une grippe. A son réveil le lendemain matin, les symptômes avaient disparu. peu après, de retour à bord, il en a parlé à l'infirmier, qui lui a dit qu'il avait certainement contracté le paludisme, mais que cela ne devait pas l'inquiéter outre-mesure. Au mois de juin suivant, donc 3 mois après, il a choisi d'écourter son vsl et a donc rejoint la vie civile....toujours avec ces petites "crises", qui se manifestaient environ une fois tous les deux ou trois mois, à raison d'une nuit agitée, avec fièvre, transpiration et courbatures. Nous avons passé plus de 10 ans comme cela, sans nous inquiéter vraiment, puisque les symptômes semblaient correspondre, à nos yeux, (mal ouverts à l'époque!) à ceux du palu. et que les crises étaient suffisamment espacées pour ne pas trop perturber sa vie et donc la nôtre... jusqu'au jour où, au printemps 2002, Denis, qui était en formation professionnelle dans le but de devenir ambulancier, s'est vu recevoir des tests d'examen, par un ancien médecin militaire. Cet homme avait remarqué dans le c.v. de mon mari, qu'il avait participé aux opérations Tempête du désert et il tenait à le questionner à ce sujet. (alors que mon mari suivait une formation d' AMBULANCIER).

La première chose qu'il a fait, a été de demander à mon mari comment cela se faisait qu'il avait une grande tâche brune sur la tempe. mon mari lui a indiqué qu'elle était apparue quelques années auparavant. le médecin a paru inquiet à ce sujet, a demandé un tas de détails sur l'état de santé de Denis, avant et après la guerre du Golfe....lorsqu'il lui a fait part de ces "crises" de palu, le médecin lui a tout de suite parlé de l'association Avigolfe, en lui recommandant de parler de tout cela auprès de cette association. Il était clair pour ce monsieur que les fameuses crises de mon mari n'étaient sûrement pas des crises de palu...c'est aussi à ce moment-là que les accès de fièvre avec transpiration nocturne ont commencé à devenir de plus en plus fréquentes, jusqu'à aujourd'hui, où il vit cette situation TOUTES LES NUITS. A ce jour, mon mari a perdu 13 kgs, il se réveille au moins 3 ou 4 fois par nuit, trempé de sueur, à un tel point qu'il est obligé de changer de tee shirt à chaque réveil! le matelas de notre lit, acheté neuf il y a à peine 3 ans, a fini par moisir, malgré le fait que j'aère quotidiennement notre chambre et notre literie.... sans parler des oreillers de mon mari, que nous sommes obligés de remplacer régulièrement. Cela fait des mois que ça dure et mon mari est excédé. Excédé de se réveiller toutes les nuits en sueur, plusieurs fois par nuit, excédé de se sentir fébrile, amaigri et constamment fatigué. De plus, suite à deux pertes de connaissance (dont une avec convulsions) récentes, il a été hospitalisé pour un bilan de son état. le résultat?

Officiellement pour le moment il y a bien quelque chose mais pas de bacille de Koch donc pas de tuberculose, mais personne n'est en mesure de lui dire quoi!

Il a des symptômes très marqués de la tuberculose, mais aucune lésion, alors les médecins sont perplexes et leurs avis divergent. Selon les uns, il n'y a pas de lien avec l'armée, mais selon les autres, il s'agit bien du syndrôme de la guerre du Golfe, mais il ne faut pas en parler officiellement, car l'état serait en train de faire des recherches à ce sujet, et il ne faudrait pas faire de vagues!!!

Je suis scandalisée, révoltée, à l' idée que mon mari et tous ces jeunes gens partis défendre les intérêts de leur patrie n'ont été que matière-à-expérimentation. Mon mari m'a, de tout temps, parlé des mystérieuses injections qu'ils recevaient à bord, sans jamais savoir exactement à quoi cela correspondait ni pour quelle raison. et ces cachets qu'ils prenaient tous les jours, ces pillules virgyl, je me souviens très bien avoir entendu Denis parler de la prise de médicaments inconnus, régulièrement et après chaque alerte chimique...notre meilleur ami commun était à l'époque sur le p.a. Dupleix...il se souvient très bien lui aussi des petits cachets posés sur leur plateau petit-déjeuner tous les matins! nous nous sommes procurés la copie du dossier médical militaire de Denis...comme par hasard, il n'y a absolument aucune donnée inscrite concernant la période passée dans le Golfe...et pourtant, tout est inscrit dedans, il y a des choses notées au mois une fois tous les 15 jours, SAUF concernant exactement la période pendant laquelle il était dans le Golfe, soit plus de 3 mois! concernant cette période RIEN ne figure dans le carnet. rien, sauf le mot "prophylaxie" et c'est tout. curieux, non?....voilà, je tenais à le faire savoir, je sais qu'il y en a d'autres dans son cas et j'espère que nous aurons la chance d'établir le contact avec ces personnes.
Les symptômes sont tout à fait identique et étrange moi aussi on m'a soigné pour une tuberculose alors que je n'avais aucune trace de Bacille . dAN

J'ai eu Monsieur Desplat Président d Avigolfe au téléphone, il dit s'estimer chanceux de n'avoir que le syndrome de fatigue chronique alors que des compatriotes meurent et qu'il est toujours difficile de gérer la douleur des familles lorsqu'ils les a au téléphone que chaque fois c'est une épreuve pour tous lorsqu'un jeune soldat disparait.Dan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La solidarité est mère pour sauver l'homme en danger de mort   Mar 14 Déc - 12:01

Je suis de tout coeur I love you avec Wendy et Denis, surtout n'abandonnez pas votre combat, actuellement tout est mis en oeuvre pour minimiser les symptômes des malades victimes de la vaccination. Question
Je lutte depuis 10 années, Exclamation et je luterai pour aider ceux qui comme moi sont victimes de cet empoisonnement par l'ALu. affraid
Je viens de recevoir une lettre que j'attends depuis 4 ans "une affectation sur un poste adapté". cheers
Je ne compte plus les LR/AR que j'ai envoyé à la C.P.A.M., à la C.O.T.O.R.E.P. et à mon employeur pour justifier mes arrêts de travail et la demande d'un poste administratif, car je m'occupais d'adultes polyhandicapés dans une M.A.S. Sad
En nous regroupant nous réussirons à nous faire entendre, car beaucoup de personnes déclarent des maladies auto-immune Embarassed avec l'injection intra-musculaire contenant de l'hydroxyde d'Aluminium.
Revenir en haut Aller en bas
 
une femme de soldat de la guerre du Golfe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'extermination des soldats Noirs durant la guerre
» Audie Murphy, l'un des combattants les plus décorés
» soldats Australiens
» Il faut sauver la femme du soldat Bugnet
» LES ENFANTS SOLDATS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: PARCOURS MEDICAUX-
Sauter vers: