QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SEP MEDISITE INTERET DE LA PONCTION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER
avatar

Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: SEP MEDISITE INTERET DE LA PONCTION   Mer 1 Fév - 22:20

http://www.medisite.fr/Comment-fait-on-le-diagnostic,1007.html

Gilles a fait une ponction il a une inflammation je n ai pas d autres infos pour le moment.on ne parle pas de SEP
seulement, je trouve ce site bien explicatif donc je vous le fais partager.
Et cet après midi par hasard ds une boutique je vois une personne que je navais pas vu depuis des lustres je savais qu à l époque à 36 ans elle avait eu une SEP c était il y a plus de 15 ans et oui
et elle m explique ses symptomes surprise elle avait le visage qui s endormait autour de la bouche l oeil le nez elle avait un manque de perception ds la prise de petits objets qd même bcp de symptomes ressemblent à la myo ou sfc si je le susi bien car souvent mon visage est comme anesthésié.......elle parle de marche comme si ses jambes étaient enserrés par un collant comme fort serré gainé.
bref j ai oublié pas mal de choses surement.
Dan
Revenir en haut Aller en bas
malika2
chercheur confirmé*
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 60
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: sep   Jeu 2 Fév - 11:26

[colo, r=darkred][/color] bonjour, dan ,
tu as raison le site est très parlant, comme tu le dit, et il y a beaucoups de symptomes qui ressemblent, mon visage est paresthésie comme si on me faisait une piqure pour m endormir, c est exactment la meme impression , mes yeux c est idem , ils sont tres lourds, et anéthésie autour , parfois avec beaucoups de mal a rester les yeux ouverts, la fatigue tres intence c est le plus genant pour moi, le manque de force , une dificulté a la marche , perte d équilibre raideurr de la jambe gauche , parfois le bras aussi, baisse d acuité de l oeil gauche , enfin j en oublie encore d autre , bis malika
Revenir en haut Aller en bas
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER
avatar

Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: Malika paresthésies   Jeu 2 Fév - 12:04

J en ai au quotidien visage pieds mains.......
le visage c est très désagréable.......
hier j ai du me déchausser car j avais comme une impression que mes pieds etait dans un étau un peu comme l h iver dernier ces endormissemts des extrémités.

De tte façon on ne me fera pas croire que ces maladies..... SFC FIBRO MYO n ont pas des causes neurologiques pourquoi tant de cimagré autour du SFC.......depuis le temps on ne nous apprends rien moi en tout cas je pense que certains spécialistes savent et cachent la vérité......
C est immunologique j en suis sur.
et je ne comprends pas que l on puisse dire vous n avez pas de SEP sans même faire une ponction seul examen pouvant définir si oui ou non il y a SEP ou IRM médillaire dans mon cas puisque j ai des petites lésions démyélinisantes je parle ainsi à cause de ces paresthésies qui sont souvent très présentes et mes pieds comme enssérés ds un étau....
Dan
Revenir en haut Aller en bas
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER
avatar

Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: SEP POTENTIELS IRM PL   Jeu 9 Nov - 16:04

Pour faire le diagnostic de SEP, l'histoire de cas est importante notamment la recherche d'une histoire de parésie ou paresthésie au niveau du visage ou des extrémités, une perte de vision soudaine, une diplopie, des vertiges, une instabilité à la marche, etc. Aucun test de laboratoire pris de façon isolée permet un diagnostic certain de SEP car le diagnostic est surtout clinique. Toutefois, les épreuves de laboratoire sont importantes dans le diagnostic de SEP et la présence de bandes oligoclonales dans le liquide céphalo-rachidien ou la présence de signaux anormaux à la résonance magnétique sont des critères acceptés dans le diagnostic de SEP.

La résonance magnétique est positive dans près de 80 % des patients qui remplissent les critères de SEP définitive. Malgré sa grande sensibilité, son manque de spécificité et son haut taux de faux positifs sont une source de confusion dans le diagnostic d'une SEP. En effet, 10 % de la population normale entre 30 et 40 ans présente des lésions punctiformes hyperintenses à la résonance magnétique, et on en retrouve une plus grande proportion chez la population âgée normale. Les anomalies de la substance blanche retrouvées à la résonance magnétiques sont non spécifiques et peuvent se retrouver dans la maladie cérébrovasculaire, l'encéphalite aiguë disséminée, le lymphome cérébral primaire, les métastases ou suite à une radiothérapie. Le liquide céphalo-rachidien est aussi très utile afin de confirmer le diagnostic de SEP et la présence de bandes oligoclonales est l'anomalie la plus utile. Toutefois, on retrouve des bandes oligoclonales anormales dans 2 % de la population normale et elles sont présentes dans 90 % des patients avec un diagnostic définitif de SEP. Les potentiels évoqués sont aussi utiles afin de détecter des sites " silencieux " d'atteinte du système nerveux. Cependant, leur sensibilité et leur spécificité sont inférieures à la résonance magnétique et au liquide céphalo-rachidien et les potentiels évoqués sont de moins en moins utilisés de nos jours. Dans la SEP définitive du point du vue clinique, les potentiels évoqués somesthésiques sont anormaux dans 70 % des cas, les potentiels évoqués visuels
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SEP MEDISITE INTERET DE LA PONCTION   

Revenir en haut Aller en bas
 
SEP MEDISITE INTERET DE LA PONCTION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» interet de l'amniocentese
» l''Interet des enfants de 19 mois a 24 mois
» SONDAGE - Interet des TP culinaires
» AGIR DANS L'INTERET DE NOTRE RELIGION
» clause pénale et interet moratoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: MALADIES ET VACCINS DE L HEPATITE B-
Sauter vers: