QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES

ECHANGES.. DONNEES.. DISCUSSIONS INFORMATIONS MEDIATISATIONS SCIENCES..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SFC

Aller en bas 
AuteurMessage
dan
Rang: Administrateur* LA SANTE DE NOS ENFANTS EN DANGER
avatar

Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: SFC   Dim 9 Oct - 20:13

Bien que la fatigue soit une plainte répandue, les individus qui souffrent de fatigue chronique depuis plus de six mois et qui rencontrent les critères du CDC (Center for Disease Control, Atlanta, USA) pour le syndrome de fatigue chronique ont une maladie qui peut être grave et invalidante.

Des recherches récentes en laboratoire montrent des anomalies dans la population de patients atteints de SFC, et les recherches continuent pour trouver un bio-marqueur spécifique qui pourra identifier la maladie.

Le Dr Paul Levine, des U.S. National Institutes of Health (Instituts Nationaux de la santé), écrit :


Il est généralement admis que le SFC est une maladie gravement invalidante, qui mérite toute l'attention des communautés scientifiques et de médecine clinique.
Sir Kenneth Calman, médecin-chef de Grande-Bretagne, a déclaré :


Le SFC/EM est une entité réelle. Pénible, invalidante, et qui affecte un grand nombre de personnes.
Le Professeur Anthony Komaroff, de la Faculté de Médecine de Harvard, a récemment écrit :


De plus en plus de médecins... ont étudié la littérature scientifique sur le syndrome de fatigue chronique -- elle comprend maintenant plusieurs milliers d'articles.
Il n'y a aucune évidence de désordre psychiatrique chez un grand nombre de patients atteints de cette maladie. Toutefois, en laboratoire, on a détecté des anomalies dans le cerveau et le système immunitaire de plusieurs de ces patients... Nous ne comprenons pas encore la cause du syndrome de fatigue chronique, mais de nombreuses études à travers le monde ont démontré que ce n'est pas « tout dans la tête ».

Le Secrétaire adjoint à la Santé des Etats-Unis, le Docteur Philp R. Lee, a déclaré :


Le SFC est un syndrome scientifiquement reconnu. C'est une maladie qui se manifeste par un éventail de symptômes, allant de la fatigue constante jusqu'au besoin d'utiliser un fauteuil roulant. C'est un diagnostic sérieux et légitime. Ce n'est pas, comme certains l'ont prétendu, une sorte de problème psychologique...
Bien que nous ne soyons pas encore capables de décrire complètement ce qui cause le SFC, ni de comprendre ses mécanismes, c'est très réel, et ce n'est pas le produit de l'imagination de quelques-uns. Le SFC est dévastateur pour la plupart de ceux qui en sont atteints.



--------------------------------------------------------------------------------


LE SYNDROME DE FATIGUE CHRONIQUE :
Le texte écrit ci-dessous a été copié du site de L'A.F.E.M. Pour visiter leur site : http://aqem.iquebec.com/aqem/

Imaginez que vous avez la grippe tous les jours, des douleurs musculaires, que vous soyez aussi épuisé que si vous aviez couru un marathon, pendant des semaines, des mois ou des années. Voilà à quoi ressemble le syndrome de fatigue chronique. Il ne tue pas, mais ruine votre vie.

Qu'il s'agisse de son appellation la plus répandue "Syndrome de Fatigue Chronique" ou de son nom scientifique "Encéphalomyélite Myalgique", il s'agit d'une maladie chronique, dévastatrice dont la cause n'est pas encore établie et pour laquelle aucun traitement spécifique n'existe à ce jour.

Elle est décrite par l'O.M.S. comme une maladie neurologique grave. Le Centre national des maladies infectieuses des États Unis l'a inscrite sur la liste des "maladies infectieuses nouvelles, récurrentes et résistantes aux médicaments", avec entre autres le paludisme et la tuberculose.


DEBUT DE LA MALADIE :
Elle débute subitement le plus souvent par une infection virale ordinaire : une grippe qui perdure, une mononucléose infectieuse ou tout simplement un rhume. pale (Autres déclencheurs connus : vaccination, pale opération, accident, exposition à des produits chimiques).


LES SYMPTOMES :
Il n'existe aucun examen simple pour détecter l'EM/SFC. Ses symptômes sont nombreux et, pris individuellement, peuvent être confondus avec ceux d'autres maladies. Il faut donc poser un diagnostic d'exclusion.

1. FATIGUE : sévère et invalidante, persistante ou à rechute depuis au moins 6 mois, augmentée par les exercices physiques modérés (à la différence des états dépressifs). Le repos n'apporte aucun soulagement important.

2. Absence de cause identifiée à cette fatigue, telle que cancer, maladie endocrine, inflammatoire ou psychiatrique.

CRITERES : Au moins six des symptômes suivants doivent être présents de façon persistante ou à rechute pendant au moins 6 mois, et ne doivent pas avoir précédé la fatigue :


Myalgies.
Ganglions cervicaux ou axillaires sensibles.

Fatigue durant plus de 24 heures après un exercice même très léger et hors de toute proportion avec l'effort fourni.

Céphalées d'un nouveau genre.

Maux de gorge.

Sommeil non réparateur.

Arthralgies migratrices.

Troubles neuropsychiatriques : troubles de la concentration, troubles visuels transitoires, troubles de l'humeur, troubles mnésiques.

État subfébrile.

Faiblesse musculaire inexpliquée.




--------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
fanfan
chercheur confirmé*
avatar

Nombre de messages : 1206
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: SFC   Lun 10 Oct - 9:48

Oui pour moi ce fut subit et je n'ai pas compris ce qui m'arrivait, j'etais dans mon jardin, je coupais les fleurs fannées de mes rosiers...............le medecin consulté m'a dit que c'etai un lumbago...........mais non c'etait impossible, car c'est tout mon corps qui me faisait souffrir.

Alors de longues recherches furent entreprises, on voulait que ce soit un probleme dorso-lombaire, psychiatrique, premenopause, zona et quel errance pendant 8 ans.

J'ai perdu tous mes droits, car je ne pouvais plus travailler et la secu n'a jamais voulu reconnaitre cette invalidité.

C'est terrible de ne pas etre entendu, une maladie rare bien sure, mais la secu connait cette maladie aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
 
SFC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUINOLONES...VACCIN DE L HEPATITE B. VACCIN H1N1. ET AUTRES :: informations :: MALADIES ET VACCINS DE L HEPATITE B-
Sauter vers: